Etude de phase III évaluant l'Ibrutinib en association au venetoclax chez des patients atteints de lymphome à cellules du manteau

Essai clinique

Type : Industriel
Statut : Ouvert
Phase : III
Étape du traitement : Chimiothérapie
Date d'ouverture : 12/03/2018
Date clôture : 28/02/2023
Promoteur : Pharmacyclics LLC
Résumé :

Le lymphome est la plus fréquente des maladies du sang et du système lymphatique. Il s'agit d'un cancer du système lymphatique qui se développe quand une erreur survient au niveau de la fabrication des lymphocytes, conduisant à la production de cellules anormales. Celles-ci peuvent proliférer de deux manières : en se divisant plus vite et/ou en vivant plus longtemps que les lymphocytes normaux. Les lymphocytes cancéreux, comme les lymphocytes sains, peuvent se développer dans divers endroits de l'organisme, notamment dans les organes du système lymphatique comme les ganglions lymphatiques, la rate, la moelle osseuse mais aussi dans tous les autres organes. Le lymphome des cellules du manteau est dû à une perturbation génétique conduisant à une production incontrôlée du facteur cycline D1 qui régule la division et la prolifération cellulaire. La surexpression de ce facteur entraine une multiplication incontrôlée des cellules cancéreuses.


L’ibrutinib est un inhibiteur de la prolifération des globules blanc de type B.
Les cellules ont une durée de vie souvent limitée. Leur naissance et leur disparition sont contrôlées par des protéines diverses dont la Bcl-2 qui est un inhibiteur de la mort des globules blancs de type B en prolongeant leur durée de vie. Ce facteur peut devenir incontrôlé et conduit à une multiplication anarchique des cellules cancéreuses.
Le venetoclax est un inhibiteur spécifique de la protéine Bcl-2 permettant de limiter la transformation des globules blancs en cellules cancéreuses.

L’objectif de cette étude est de comparer l’efficacité de l’ibrutinib en association avec du venetoclax, avec celle de l’ibrutinib en association avec un placébo chez des patients ayant un lymphome des cellules du manteau.

Les patients seront répartis aléatoirement en deux groupes.

  • Les patients du 1er groupe recevront de l’ibrutinib associé à du venetoclax tous les jours. Le traitement sera répété en absence de progression ou d’intolérance au traitement.
  • Les patients du 2ème groupe recevront de l’ibrutinib associé à un placebo tous les jours. Le traitement sera répété en absence de progression ou d’intolérance au traitement.

Les patients seront suivis jusqu’à un an après fin du traitement de l’étude.

Domaines/spécialités :
  • Cancers hématologiques
    • Lymphome
Pathologies :
  • Lymphome à cellules du manteau - Cim10 : C831
Liens externes :

Critères de population

Sexe : Homme et femme
Age minimum : 18 ans
Critères d’inclusion :
  • Âge ≥ 18 ans.
  • Lymphome des cellules du manteau confirmé pathologiquement avec une surexpression de la cycline D1 en lien avec d’autres marqueurs (ex : CD19, CD20, PAX5, CD5) ou d’une translocation t(11 ;14) mis en évidence par biochimie (FISH ou PCR).
  • Au moins une lésion de taille ≥ 2 cm, mesurable selon les critères RECIST v1.1.
  • Un nombre total de traitements précédents reçus compris entre 1 et 5.
  • Absence de réponse même partielle ou une progression documentée de la maladie après le régime de traitement le plus récent.
  • Échantillon de tissus cancéreux fraichement prélevé et inclus dans la paraffine.
  • Fonctions hématologiques, hépatique et rénale adéquates.
  • Indice de performance ≤ 1 (OMS).
  • Consentement éclairé signé.
Critères d’exclusion :
  • Lymphome du système nerveux central antérieur ou actuel.
  • Traitement antérieur par venetoclax ou autres inhibiteurs de la protéine Bcl-2.
  • Traitements antérieurs par des thérapies anticancéreuses dont la chimiothérapie, la radiothérapie ou autres molécules expérimentales dans les 3 semaines précédant le début du traitement de l’étude.
  • Traitements avec des inhibiteurs ou des inducteurs forts ou modérés du CYP3A.
  • Participation en cours à une autre recherche clinique ou traitement expérimental incluant les inhibiteurs de la Bruton tyrosine kinase.

Centre d'investigation

Nom : Hôpitaux de Brabois Adultes - CHRU de NANCY
Ville : NANCY (54)
RESPONSABLE MÉDICAL
Aucun responsable médical renseigné
CONTACT TECHNIQUE
Nom : DAGUIN
Prénom : Charlotte
Téléphone : 03 83 15 76 61
Email : c.daguin@chru-nancy.fr

Référentiels Oncologik

Aucun référentiel n'est lié à cet essai.