Etude de phase 3, évaluant l'efficacité et la sécurité du midostaurine associé à une chimiothérapie standard d’induction et de consolidation chez des patients ayant une leucémie myéloïde aiguë avec une mutation nouvellement diagnostiquée sur le récepteur FLT3.

Essai clinique

Type : Industriel
Statut dans le centre : Ouvert
Phase : III
Étape du traitement/prise en charge : Thérapie ciblée
Date d'ouverture : 13/02/2018
Date clôture : 27/08/2021
Promoteur : NOVARTIS PHARMA
Progression du cancer: Loco-régional
Résumé :

Il s’agit d’une étude de phase 3, non randomisée et multicentrique.

L’étude comprend 3 étapes :

  • Étape 1 (induction): les patients reçoivent du midostaurin PO de J8 à J28 associé à une chimiothérapie standard IV. Le traitement est répété jusqu'à 2 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.
  • Étape 2 (consolidation) : les patients reçoivent du midostaurin PO de J8 à J28 associé à de la cytarabine IV. Le traitement est répété jusqu'à 4 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.
  • Étape 3 (maintenance) : les patients reçoivent du midostaurin PO de J1 à J28 seul. Le traitement est répété jusqu'à 12 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.


Les patients sont suivis pendant une durée maximale de 24 mois après le début de l’étude.

Domaines/spécialités :
  • Cancers hématologiques
    • Leucémie aigue myéloïde
Biomarqueurs :
  • FLT3
Pathologies :
  • Leucémie myéloblastique aigüe [LAM] - Cim10 : C920
Liens externes :

Critères de population

Sexe : Homme et femme
Age minimum : 18 ans
Critères d’inclusion :
  • Âge ≥ 18 ans.
  • Leucémie aiguë myéloïde diagnostiquée avec une moelle osseuse ou une numération sanguine de cellule blastique ≥ 20 % en 1ère phase d’une chimiothérapie standard d’induction et de consolidation (7 + 3 ou 5 + 2).
  • Leucémie aiguë myéloïde secondaire précédemment traités avec de l'azacitidine ou de la décitabine, abandonnés dans les 30 jours ou 5 demi-vies précédant le début du traitement à l’étude.
  • Mutation FLT3 documentée.
  • Indice de performance ≤ 2 (OMS).
  • Les patients nécessitant une chimiothérapie intrathécale doivent avoir arrêter tout traitement dans les 48 heures précédant le début du traitement à l’étude.
  • Fonction hépatique : bilirubine sérique ≤ 2,5 x LNS.
  • Fonction rénale : clairance de la créatinine ≤ 2,5 x LNS.
  • Fonction cardiaque : fraction d’éjection ventriculaire gauche ≥ 45 % et QTc
  • Contraception efficace pour les patients en âge de procréer pendant la durée de l’étude et au moins pendant 4 mois après la fin de du traitement à l’étude.
  • Test de grossesse urinaire ou sérique négatif avant le début du traitement de l’étude.
  • Patient affilié ou bénéficiaire d’un régime de sécurité sociale.
  • Consentement éclairé signé.
Critères d’exclusion :
  • Leucémies aiguës myéloïdes avec t (15; 17), t (8; 21), Inv (16) ou t (16; 16) où cellule blastique
  • Maladie incontrôlée, y compris, mais sans s'y limiter, une pancréatite aiguë ou chronique ou une infection incontrôlée.
  • Infiltrat pulmonaire, y compris ceux suspectés d'être d'origine infectieuse.
  • Insuffisance cardiaque congestive NYHA ≥ 3, infarctus du myocarde dans les 6 mois ou avec une fraction d’éjection réduite, maladie coronarienne symptomatique, anomalie cliniquement significative à l’électrocardiogramme et à l’échocardiogramme, arythmie ventriculaire significative.
  • Traitement antérieur d’une leucémie aiguë myéloïde. Les patients ayant reçu une leucaphérèse d'urgence, un traitement d'urgence pour une hyperleucocytose par de l’hydroxyurée ≤ 7 jours, une radiothérapie crânienne pour une leucostase du système nerveux centrale, des facteurs de croissance ou un traitement par cytokines sont autorisés.
  • Antécédents d’allergie ou d’hypersensibilité à la substance active ou à tout excipient des produits expérimentaux.
  • Participation en cours à une autre étude ou traitement avec un agent expérimental ou utilisation d’un dispositif expérimental dans les 4 semaines précédant l’inclusion.
  • Toute condition médicale, psychiatrique ou anomalie de laboratoire pouvant empêcher le patient de se conformer aux contraintes du protocole.
  • Femme enceinte ou en cours d’allaitement.

Centre d'investigation

Nom : Hôpital de Mercy - CHR Metz-Thionville
Ville : METZ (57)
RESPONSABLE MÉDICAL
Aucun responsable médical renseigné
CONTACT TECHNIQUE
Nom : HUGUENIN
Prénom : Gabriel
Téléphone : 03 87 55 77 65
Email : projet-recherche@chr-metz-thionville.fr

Référentiels Oncologik

Aucun référentiel n'est lié à cet essai.